Twitter Facebook RSS

Accueil > GNU/Linux

25
octobre

RaspFR : Une association ? On a besoin de vous !

Ça fait un petit moment que j'avais pas parlé ici ! Et pour cause, beaucoup de boulot. Je sais, c'est inexcusable.

Mais aujourd'hui, on va parler de RaspFR. Vous vous souvenez, nous avons lancé il y a quelques mois Raspfr, qui se veut être un groupement d'utilisateurs lié au Raspberry Pi !

Allez, place à la comm' :

Comme vous le savez, RaspFR a été lancé par 4 personnes. Et aujourd'hui, c'est 3 choses :

Mais nous souhaitons aller plus loin : nous souhaitons dépasser ce stade de "communauté de l'Internet". Depuis le début de la création du forum, nous voulons créer une association.

Aujourd'hui, nous pensons être prêts, et nous cherchons des gens partout en France qui seraient prêts à nous rejoindre, et à monter l'association avec nous.

Cette association, à quoi servira elle ?

Simplement, nous souhaitons promouvoir le Raspberry, dans toute la france, et pourquoi pas, chez tous nos amis francophones ! Cela se passera par le biais de plusieurs actions :

Voilà, je pense vous avoir présenté les grandes lignes de cette future association.

Pour l'instant, nous (les fondateurs) pourrions baser le bureau de l'association sur Nancy (Meurthe et Moselle, 54).

Si vous souhaitez participer, en tant que membre de l'association, en tant que membre du bureau, en tant que donateur, ou de la façon dont vous souhaitez, rien de plus simple : Manifestez-vous :).

Pour cela, 2 possibilités :

A bientôt :).

25
juillet

DNS sous Bind : Ran out of space

Ce matin, je me suis heurté à ce soucis en ajoutant 3 IP à mon champ TXT SPF :

Jul 25 11:44:47 dns named[14344]: dns_rdata_fromtext: /etc/bind/zones/mondomaine.com:19: ran out of space

Après une petite recherche, j'ai découvert qu'on ne pouvait pas mettre de valeur de plus de 255 caractères... Il faut donc séparer votre entrée TXT comme ceci :

IN TXT "valeur" "valeur2"

Un petit exemple :

60      IN      TXT     "v=spf1 include:domaine.com ip4:X.X.X.X ip4:X.X.X.X ip4:X.X.X.X ip4:X.X.X.X ip4:X.X.X.X ip4:X.X.X.X ip4:X.X.X.X ip4:X.X.X.X ip4:X.X.X.X " "ip4:X.X.X. ip4:X.X.X.X ip4:X.X.X.X ip4:X.X.X.X -all"

08
juillet

Mise à jour Squeeze vers Wheezy : MySQL DotDeb

Allez, le petit article du mois.. Enfin, devrais-je dire le tip ? Sûrement, ce sera un article assez court :

Ce week-end, j'ai voulu mettre à jour mon serveur sous Squeeze en Wheezy, la dernière version stable de Debian.

Hop, on modifie le sources.list, on remplace squeeze par wheezy, et on lance nos commandes magiques :

apt-get update
apt-get ugprade
apt-get dist-upgrade

Mais l'upgrade renvoie cette erreur :

Souhaitez-vous continuer [O/n] ? O
(Lecture de la base de données... 23335 fichiers et répertoires déjà installés.)
Préparation du remplacement de mysql-client-5.5 5.5.31-1~dotdeb.0 (en utilisant .../mysql-client-5.5_5.5.31+dfsg-0+wheezy1_amd64.deb) ...
Dépaquetage de la mise à jour de mysql-client-5.5 ...
dpkg : erreur de traitement de /var/cache/apt/archives/mysql-client-5.5_5.5.31+dfsg-0+wheezy1_amd64.deb (--unpack) :
 tentative de remplacement de « /usr/bin/mysqlcheck », qui appartient aussi au paquet mysql-client-core-5.5 5.5.31-1~dotdeb.0
configured to not write apport reports
                                      dpkg-deb: sous-processus coller tué par le signal (Relais brisé (pipe))
Des erreurs ont été rencontrées pendant l'exécution :
 /var/cache/apt/archives/mysql-client-5.5_5.5.31+dfsg-0+wheezy1_amd64.deb
E: Sub-process /usr/bin/dpkg returned an error code (1)

On dirait que mon serveur essaye d'écraser le paquet mysql-client-5.5 de Dotdeb par celui de Wheezy...

Une solution qui marche serait de virer totalement MySQL et de le réinstaller... Mouais, bof.

Je préfère cette solution :

apt-get -f install -o Dpkg::Options::=”–force-overwrite”
apt-get remove mysql-client-core-5.5
apt-get dist-upgrade

Et là ça marche, MySQL est bien mis à jour par celui de Dotdeb.

12
juin

Quelques tips sur Sqlite3

Peu d'articles en ce moment, je n'ai pas grand chose à dire :(.

Voici néanmoins un petit mémo sur Sqlite3, des tips, et petits trucs que j'aimerais retrouver facilement :

Ce n'est pas un secret, une base Sqlite3 est stockée dans un fichier .db, et on y accède en console via la commande "sqlite3" suivie du fichier .db.

Lister les tables existantes :

Non, ce n'est pas comme MySQL, il n'y a pas de "SHOW TABLES" :

sqlite> show tables;
Error: near "show": syntax error

A la place, on utilise ".tables" :

sqlite> .tables
devel          logs_connexion  logs_recette    logs_base       servers       
sqlite> 

Afficher la structure d'une table :

Toujours pas de "SHOW ...", là on utilise ".schema" :

sqlite> .schema logs_recette
CREATE TABLE logs_recette (
id INTEGER PRIMARY KEY,
login TEXT,
repo TEXT,
branch TEXT,
date INTEGER
);

Importer un fichier CSV :

Pour importer un fichier CSV, on utilise la commande ".import" :

sqlite> .separator "|"
sqlite> .import /tmp/import.csv logs

Ici, je set mon séparateur à "|". Vous pouvez bien sûr utiliser tout autre caractère. Enfin, ".import" pour importer les données ;).

Récemment, je me suis acheté un mini-clavier pour contrôller le futur XBMC de mon RaspberryPi... J'ai pris le iClever RII en version Bluetooth, parce que je le vaut bien :-)

Pour l'utiliser, rien de bien compliqué, on installe 3 paquets, on associe le clavier au Raspberry, et le tour est joué !

Allez, installons les paquets suivants via apt :

apt-get install bluetooth bluez-utils blueman

Cela étant fait, on branche notre dongle Bluetooth (fourni avec le mini-clavier), et on vérifie qu'il est bien là :

pi@raspberrypi ~ $ lsusb
Bus 001 Device 002: ID 0424:9512 Standard Microsystems Corp. 
Bus 001 Device 001: ID 1d6b:0002 Linux Foundation 2.0 root hub
Bus 001 Device 003: ID 0424:ec00 Standard Microsystems Corp.
Bus 001 Device 005: ID 0a12:0001 Cambridge Silicon Radio, Ltd Bluetooth Dongle (HCI mode)

Ce qui nous intéresse ici est la dernière ligne. Nous pouvons passer à l'étape suivante !

Appuyez maintenant sur la touche "Bluetooth" de votre clavier. Elle se trouve en haut à gauche. Maintenant, on essaye de trouver notre clavier :

hcitool scan

Si votre clavier s'affiche, notez bien son adresse MAC (ex AC:4F:48:78:A2:B3).

Maintenant, nous allons associer notre clavier au Raspberry Pi. La commande suivante va vous demander de saisir un code PIN. Saisissez "0000" puis entrée. Saissez ce même code sur votre clavier (à l'aveugle), puis entrée.

bluez-simple-agent hci0 AC:4F:48:78:A2:B3

Normalement, ça doit être bon. Il ne nous reste plus qu'à valider définitivement notre clavier via les 2 commandes suivantes :

bluez-test-device trusted AC:4F:48:78:A2:B3 yes
bluez-test-input connect AC:4F:48:78:A2:B3

Testez, votre clavier est maintenant fonctionnel. Bonne utilisation !

page 1 sur 20 suivante »

^ Retourner en haut