Twitter Facebook RSS

Accueil > Tags

23
juillet

ArchLinux

Arch

Un petit article pour vous dire qu'une nouvelle release d'ArchLinux est sortie, estampillée 2012-07-15, disponible ici. Non, il ne manque rien, maintenant il n'y a plus qu'une image fournie ! L'image "dual" permet de booter sur un système i686 ou x86_64 !

Au programme, la suppression d'AIF, communément appelé Arch Installation Framework. C'était grosso-modo l'interface d'installation d'Arch lorsque vous tapiez /arch/setup. Cette interface a été supprimée par manque d'updates ! Maintenant, nous disposons d'un ensemble de scripts pour installer le système. N'hésitez pas à consulter le Wiki d'Archlinux.fr pour plus d'informations sur l'utilisation de ces scripts !

Seconde grande nouveauté, le trousseau de clés de pacman est maintenant initialisé de manière automatique ! Cela signifie que la vérification des signatures des paquets sera faite automatiquement lors de l'installation et même après !

Il est également prévu d'augmenter le rythme de sortie des images d'ArchLinux : une par mois.

18
juillet

ArchLinux : Mise à jour de Glibc

Avertissement : lisez bien tout l'article avant d'éxécuter tel ou tel commande.

Aujourd'hui, une mise à jour de Glibc m'a été proposée. Je l'ai faite, et j'ai eu l'erreur suivante :

Erreur : la validation de la transaction a échoué (conflit de fichiers)
glibc : /lib est déjà présent dans le système de fichiers
Des erreurs se sont produites, aucun paquet n'a été mis à jour.

Tout bêtement, je me suis dit, on va forcer la mise à jour :

pacman -Sf glibc

Eh non, grosse erreur : une fois la mise à jour forcée, le répertoire /lib est écrasé, et plus rien ne marche :

$ ls
command not found

$ sudo
command not found

C'est à ce moment là que j'ai vu cette news sur Archlinux.fr qui dit notamment ceci :

Ne jamais utiliser --force lors de cette mise à jour.

Si comme moi vous avez foutu en l'air votre distribution, voici comment la réparer simplement :

1) Récupérez un live-cd d'Archlinux sur Archlinux.org. Une "net-install" suffira !

2) Installez l'image iso sur une clé usb bootable, et bootez sur cette dernière.

3) Une fois que vous êtes devant le shell, créez un dossier /archcourant :

mkdir /archcourant

4) Montez votre partition "/" dans /archcourant (chez moi c'est /dev/sda3, utilisez fdisk pour la trouver) :

mount /dev/sda3 /archcourant

5) Au cas où, conservez le répertoire /lib :

mv /archcourant/lib /archcourant/lib_bak

6) Réinstaller le paquet glibc :

pacman -Syr /archcourant glibc

Si vous n'avez pas de message d'erreur, vous pouvez rebooter sur votre ArchLinux préférée, c'est terminé !

N'hésitez pas à consulter régulièrement les news sur ArchLinux.fr, et pourquoi pas vous abonner au flux RSS !

12
juillet

Conversion d'un fichier en iso-8859-1 ou en utf-8

Ce matin, j'ai voulu envoyer un fichier par email via la commande "mail". L'ennui, c'est qu'à l'arriée, les caractères spéciaux s'affichaient très mal :

sà lut, voici un mail de test ça va ?

Pour savoir en quoi est encodé votre fichier, utilisez cette commande :

$ file -i monfichier.txt
monfichier.txt: text/plain; charset=utf-8

Pour convertir ce fichier en iso-8859-1, on utilise iconv :

iconv -f utf-8 -t iso-8859-15 monfichier.txt -o monfichier.txt

On utilise le paramètre -f qui indique l'encodage du fichier source, le paramètre -t qui indique l'encodage du fichier de destination, et enfin, le paramètre -o qui indique le fichier de destination. Ici, j'écrase monfichier.txt, mais j'aurai très bien pu spécifier un autre fichier dans le paramètre -o.

Pour faire l'inverse, c'est à dire encoder de l'iso-8859-1 en utf-8, on inverse les paramètres :

iconv -f iso-8859-15 -t utf-8 monfichier.txt -o monfichier.txt

09
juillet

Accès à TimeCapsule depuis Linux

Si vous possédez une TimeCapsule, et que vous souhaitez accéder aux fichiers du disque en réseau, voici comment faire :

Installez les paquets suivants : smbclient et smbfs

Pour monter votre capsule une seule fois, utilisez ces commandes :

On va créer un dossier timecapsule dans /media, et on va changer le propriétaire de ce dossier :

sudo mkdir /media/timecapsule
chown jeoffrey:jeoffrey /media/timecapsule

Remplacez "jeoffrey:jeoffrey" par votre nom d'utilisateur : ex. dupont:dupont.

sudo mount.cifs //192.168.1.10 /media/timecapsule -o pass=mot-de-passe

Remplacez "mot-de-passe" par le mot de passe de la TimeCapsule, et l'IP par celle de votre Time Capsule.

Normalement, le contenu de la TimeCapsule s'affichera dans /media/timecapsule.

Pour que la TimeCapsule se monte automatiquement au démarrage, ajoutez ce fichier dans /etc/fstab :

//192.168.1.10/Data /media/timecapsule cifs password=mot-de-passe,noserverino,iocharset=utf8,file_mode=0777,dir_mode=0777,_netdev 0 04.4

Encore une fois, n'oubliez pas de remplacer mot-de-passe par le mot de passe de la TimeCapsule et l'IP.

03
juillet

Bash : remplacer une chaîne de caractère dans un fichier

Voici une petite commande qui permet de remplacer une chaîne de caractère dans un fichier :

sed -i "s/bonjour/salut/g" /home/jeoffrey/monfichier

Cette commande va remplacer tous les "bonjour" par des "salut" dans le fichier /home/jeoffrey/monfichier !

Amusez-vous bien ;).

PS : Je sais, un article assez pauvre, mais c'est l'été, le mois de juillet est là (pas le beau temps, mais bon), j'ai un peu moins de temps pour écrire...

15
juin

Xen : sortir d'une consolle virtuelle

Utilisateur de Xen sur mes serveurs Linux, je l'utilise régulièrement pour créer des machines virtuelles à la volée...

Pour lancer une machine virtuelle, on utilise cette commande :

xm create srvmail.cfg -c

Si vous utilisez le paramètre "-c", Xen vous lancera immédiatement une console virtuelle avec le démarrage de la machine virtuelle. Ce paramètre est très utile lorsqu'on cherche à accéder à une machine virtuelle que l'on vient de créer et qui n'a pas de réseau...

Seulement, lorsque vous souhaitez vous déconnecter de la console, celle-ci vous bloque sur la fenêtre de login, sans possibilité de la fermer, et de revenir à votre serveur de virtualisation.

Et là magie, on découvre un raccourci clavier :

Ctrl + AltGr + ]

Cette commande vous permettra de revenir directement à votre serveur de virtualisation !

page 1 sur 2 suivante

^ Retourner en haut